Etre Manager aujourd'hui

Les conditions d’exercice du management ont changé.

C’est une banalité de dire que le monde d’aujourd’hui est différent de celui d’hier et pourtant au quotidien, dans les hôtels, les restaurants, les sites accueillant des clients, nombreux sont les changements auxquels le manager doit faire face.

  • Evolution des attentes des collaborateurs en demande d’autonomie, changement des rapports à l’autorité et à la hiérarchie, nécessaire demande d’évolution de leurs compétences….

  • Evolution des attentes des clients, en quête d’hyper personnalisation du service, d’adaptabilité, d’agilité et de mobilité des équipes qui les accueillent…

Autant de données à prendre en compte pour le manager aujourd’hui, acteur-clé qui opère dans des contextes à "multiples contraintes » ", de temps, de moyens, de prise en compte d'intérêts parfois divergents. Organiser, gérer, diriger, planifier, accompagner implique de la part du manager d’adopter des « postures », attitudes et comportements appropriés.

Or bien souvent, les managers ont « appris » et développé leur expertise métier, mais assez peu appris à mieux se connaitre, à comprendre leur mode de fonctionnement préférentiel ainsi que la façon dont leur entourage les perçoit.

Mieux se connaître pour mieux manager ses équipes : telle a été la thématique de l’atelier d’1 journée que nous avons organisé pour le comité de direction d’un hôtel parisien de 6 personnes. L’objectif était de mieux comprendre les attitudes et comportements de chacun selon les situations rencontrées.

Les attitudes sont les dispositions profondes à réagir dans telle ou telle situation relationnelle. L’attitude est liée à l’éducation, au système de valeurs, à ce que nous sommes en tant qu’individu. Nous privilégions de fait certaines attitudes dans nos relations. Elles sont plus ou moins adaptées aux situations relationnelles que nous sommes amenées à gérer en tant que manager.

Les comportements sont les manifestations verbales et non verbales de nos attitudes. Ils témoignent à un moment donné dans une situation relationnelle de nos réactions. Ils influencent la relation. La connaissance de nos comportements et de la façon dont ils sont perçus par nos équipes et nos collègues s’impose dès que nous sommes amenés à manager des personnes.

Nous avons travaillé en deux étapes :

- Un autodiagnostic individuel de chacun participants

- Un travail en groupe autour de situations concrètes de management rencontrées.

Ce travail a permis à chacun des participants de mieux comprendre son propre mode de fonctionnement, mais également, la façon dont ils sont perçus par les autres membres de l’équipe qui ne fonctionnent pas comme eux.

Car mieux se connaître, c’est aussi écouter ce que les autres ont à dire de soi, prendre conscience de ses forces ainsi que de ses vulnérabilités pour toujours mieux manager ses équipes.


Featured Posts
Recent Posts